Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de GUYLENE ROBERT DELISLE
  • Le blog de GUYLENE ROBERT DELISLE
  • : Une toile est pour moi comme un voyage intime
  • Contact

Droits d'auteur

 

Les dessins, tableaux, images figurant sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur. « Toute reproduction totale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits est illicite. » (article L.122.4) Conformément à l'article 1 de la loi du 11/03/57 : « L'auteur jouit d'un droit de propriété au seul fait de sa création. » Merci de me contacter si besoin.

Recherche

19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 15:28

P1010205petite.jpg

Sous le buis une petite statue se protège de la neige.


P1010208petite.jpg

Et pour changer le décor, quelques touches de neige...

Repost 0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 22:55
Un petit texte de Prévert, pour le plaisir... et dit par Réggiani.
 292970657_b31fde0f50.jpg
Le désespoir est assis sur un banc

Dans un square sur un banc
Il y a un homme qui vous appelle quand on passe
Il a des binocles un vieux costumes gris
Il fume un petit ninas il est assis
Et il vous appelle quand on passe
Ou simplement il vous fait signe
Il ne faut pas le regarder
Il ne faut pas l'écouter
Il faut passer
Faire comme si on ne le voyais pas
Comme si on ne l'entendais pas
Il faut passer presser le pas
Si vous le regardez
Si vous l'écoutez
Il vous fait signe et rien ni personne
Ne peut vous empêcher d'aller vous asseoir près de lui
Alors il vous regarde et sourit
Et vous souffrez atrocement
Et l'homme continue de sourire
Et vous souriez du même sourire
Exactement
Plus vous souriez plus vous souffrez
Atrocement
Plus vous souffrez plus vous souriez
Irrémédiablement
Et vous restez là
Assis figé
Souriant sur le banc
Des enfants jouent tout près de vous
Des passants passent
Tranquillement
Des oiseaux s'envolent
Quittant un arbre
Pour un autre
Et vous restez là
Sur le banc
Et vous savez vous savez
Que jamais plus vous ne jouerez
Comme ces enfants
Vous savez que jamais plus vous ne passerez
Tranquillement
Comme ces passants
Que jamais plus vous ne vous envolerez
Quittant un arbre pour un autre
Comme ces oiseaux.

 

 


 
Repost 0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 14:07

Capture masquepetite

 

 

La vie n'est jamais qu'un Carnaval

Suite de chagrins mal costumés

Joies et bonheurs enrubannés

Venez ! Entrez avec nous dans le bal

Que la fête enfin commence

Et ne soit qu'une folle danse

Tout au long de cette Nouvelle Année

Pour vous et tous ceux que vous aimez

 

                                                                            Michel Guéret ( photo et texte)

 

29/12/2011

 

 

Repost 0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 17:33

J'ai pris quelques photos de mon sapin à Noël, et voilà je vous mets les plus belles...

 

decembre2011-145petite.jpg

 

decembre2011-152petite.jpg

Du bleu...

 

decembre2011-154petite.jpg

Toujours du bleu et de l'argent...

 

decembre2011-156petite.jpg

Un reflet de femmes...

 

decembre2011 159petite

Une lumière...

 

decembre2011-149petite.jpg

Un soupçon de neige...decembre2011-150.JPG

Tout est magique à Noël...

Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 18:04

 

 

                  Il y a quelques années, en 2001, Jean louis Murat, sur des arrangements de Daniel Meier et avec la voix d'Isabelle Huppert rendait hommage à un poète Madame Deshoulières, en faisant revivre, sur un CD, l'esprit de cette femme à travers quelques un de ses textes et sur une musique d'inspiration baroque.


Ce fut pour moi une heureuse découverte, je ne connaissais pas ce poète et ses textes sont d'une sensibilité, sensualité, d'un esthétisme, et d'une modernité remarquable de plus la voix d'Isabelle Huppert volontairement au bord de la rupture s'accorde merveilleusement avec celle de Jean louis Murat.

Sans parler de la musique et des arrangements, un étrange mélange entre la musique baroque du XVIIe siècle et l'esprit blues-folk-rock de Jean Louis Murat. De plus des dialogues, des bruits, des sons surprenants de notre époque se mêlent sans qu'on s'en aperçoive, aux instruments baroques et  aux vers de madame Deshoulières.


Un disque à découvrir, à écouter  et un poète à découvrir, à lire.


Voici des vers, de la musique...Message Pour le plaisir... Et rien que du plaisir...


 

aaa.jpg

Entre deux draps

Entre deux draps de toile belle et bonne,
Que très souvent on rechange, on savonne,
La jeune Iris, au coeur sincère et haut,
Aux yeux brillants, à l’esprit sans défaut,
Jusqu’à midi volontiers se mitonne.

Je ne combats de goûts contre personne,
Mais franchement sa paresse m’étonne;
C’est demeurer seule plus qu’il ne faut
Entre deux draps.

Quand à rêver ainsi l’on s’abandonne,
Le traître amour rarement le pardonne:
À soupirer on s’exerce bientôt:
Et la vertu soutient un grand assaut,
Quand une fille avec son coeur raisonne
Entre deux draps.

 

 

 

books_004.png

 

Et pour finir notre rencontre avec Madame Deshoulières , Isabelle Huppert et Jean Louis Murat ... ces derniers mots...


 

Et puis une petite vidéo pour découvrir le chanteur, compositeur, artiste...


Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 13:01
Belle soirée au théâtre de Fougères.
Serge Prioul participe à une lecture de la correspondance de Louis Guilloux et Jean Guéhenno le samedi 5 novembre à 20 heures 30 au théâtre de Fougères.
A ne pas manquer!


jean gueheno

Repost 0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 13:11

 

"Que sont devenues les fleurs?"

 

Voici une chanson qui m' a inspirée et accompagnée lors de la création d'une BD sur un thème un peu personnel, je vous joins la chanson à écouter sans modération, et une des planches de ma BD.

 

 

Merci à Orphee, pour son interprétation.

 

planche-4.jpg

 

"Que sont devenues les fleurs? "
est une adaptation de "Where have all the flowers gone " de Pete Seeger,  une des plus belles chansons pacifistes jamais écrites.

Je vous conseille aussi de faire un petit tour sur le site "d'esprits nomades", vous y retrouverez un portrait de Pete Seeger

 

Voici un extrait d'un petit texte sur lui par Gil Pressnitzer :

Combien parmi nous auront senti le vent de la liberté souffler dans nos têtes grâce à une sorte de saint laïc, chanteur des profondeurs de la bonté, briseur des chaînes des esclavages de l’humanité ? Cet homme qui aurait mille fois mieux mérité le prix Nobel de la paix que d’opportunistes politiques, est toujours parmi nous. Solaire, merveilleux, il s’appelle Pete Seeger.   (cliquez sur Pete Seeger en bleu pour voir le site "d'esprit nomades").

 

 

petepetite.jpg

Que sont devenues les fleurs ___________________________

Que sont devenues les fleurs du temps qui passe
Que sont devenues les fleurs du temps passé
Les filles du mois de Mai en ont fait de beaux bouquets
Quand saurons-nous un jour,quand saurons-nous jamais

Que sont devenues les filles du temps qui passe
Que sont devenues les filles du temps passé
Elles ont données leur bouquet aux gars qu'elles rencontraient
Quand saurons-nous un jour,quand saurons-nous jamais

Que sont devenus les gars du temps qui passe
Que sont devenus les gars du temps passé
A la guerre ils sont allés à la guerre ils sont tombés
Quand saurons-nous un jour,quand saurons-nous jamais(répéter 2 fois le couplet)

Que sont devenues les fleurs du temps qui passe
Que sont devenues les filles du temps passé
Sur les tombes elles les ont misent,sur les tombes elles ont fleuries
Quand saurons-nous un jour,quand saurons-nous jamais

Que sont devenues les fleurs du temps qui passe
Que sont devenues les fleurs du temps passé
Les filles du mois de Mai en ont fait de beaux bouquets
Quand saurons-nous un jour,quand saurons-nous jamais

 

Il y a plusieurs versions des paroles de cette chanson, je préfère celle de Pete Seeger:

 

Où sont passées toutes les fleurs , Paroles de Pete Seeger © 1961

 

Où sont passées toutes les fleurs ?
passées il y a si longtemps
Où sont passées toutes les fleurs ?
passées il y a si longtemps
Où sont passées toutes les fleurs ?
Des filles les ont toutes cueillies
quand apprendront-ils enfin ?
quand apprendront-ils enfin ?

 

Où sont passées toutes les jeunes filles ?
passées il y a si longtemps
Où sont passées toutes les jeunes filles ?
passées il y a si longtemps
Où sont passées toutes les jeunes filles ?
Toutes se sont mariées
quand apprendront-ils enfin ?
quand apprendront-ils enfin ?

 

Où sont passés tous les jeunes garçons ?
passés il y a si longtemps
Où sont passés tous les garçons?
passés il y a si longtemps
Où sont passés tous les garçons?
Tous partis comme soldats, tous
quand apprendront-ils enfin ?
quand apprendront-ils enfin ?

 

Où sont passés tous les cimetières ?
passés il y a si longtemps
Où sont passés tous les cimetières ?
passés il y a si longtemps
Où sont passés tous les cimetières ?
Tous couverts de fleurs,
quand apprendrons-nous enfin ?
quand apprendrons-nous enfin ?

 

  .........

 

Repost 0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 14:21

 

Je me promenais dans mon jardin, un matin et j'ai trouvé un petit squelette tout petit, tout beau...dans un bac à fleur...

20aout2011-001petite.jpg

 

 

Je me rapprochais et découvrais un crâne...

20aout2011-003petite.jpg

 

 

 

Et puis, une petite main toute fine...

20aout2011-005petite.jpg

 

 

Et plus loin des ailes...

ailesdefees-002petite.jpg

 

Voilà qui m'interroge !  Est ce une petite fée ?

 

Repost 0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 20:57

J'ai fait un beau voyage cet été chez mon amie et son compagnon, voici quelques instantanés photographiques...

 

ete-211-041petite.jpg

une pierre qui vole...

ete-211-046petite.jpg

une bête et sa plante...

ete-211-045.JPG

une bête rieuse...

ete-211-048petite.jpg

une bête grimpante...

ete-211-057petite.jpg

des arbres chantants...

ete-211-058petite.jpg

un petit pont...

ete-211-070petite.jpg

un ange perdu ...

ete-211-075petite.jpg

caché dans la verdure...

ete-211-078petite.jpg

et un troll riant...

ete-211-066petite.jpg

et Ganesh...

 

et voilà il y avait encore beaucoup de choses magiques et mystérieuses dans ce jardin, mais le mieux pour les voir et de faire un petit tour dans ses allées...

Repost 0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 10:28

humour-003.JPG

 

 

Voilà ce que j'ai trouvé dans une rue de ma petite ville bretonne, surprenant ! Fallait oser...Je me demande qui c'est qui pète, qui c'est qui grogne ?

 

 

Plus sérieusement un article de Laurent Deschamps :

Les éleveurs de porcs bretons ont décidé de frapper un grand coup. Réunis sous l'égide du Comité régional porcin (CRP) de Bretagne, ils lancent le 13 juin une campagne de publicité visant à remédier à leur déficit d'image. Avec un slogan choc: "Il grogne, il pète, et pourtant grâce à lui vous mangez sain, sûr, bon et breton !".
 
Un message, plutôt décalé, que l'on pourra bientôt retrouver sur des affiches dans 400 communes de Bretagne. Outre le slogan, on y voit un jeune éleveur à lunettes, un certain David, posant à côté d'un petit porcelet, genre "Babe" (du nom du célèbre héros de la série cinématographique éponyme). Evidemment, le but de la démarche est de faire sourire : selon le communiqué de presse, "la campagne s'inspire avec humour des idées reçues sur le cochon pour interpeller l'opinion publique et donner une image sympathique des éleveurs de porcs".  Mais, si la filière se lance dans une offensive sur le front de l'humour, c'est pour une raison autrement plus sérieuse: les éleveurs bretons sont en plein spleen et en ont assez d'être les mal-aimés de l'industrie agro-alimentaire. Le CRP pointe d'ailleurs dans son communiqué une tendance dans l'opinion publique qui dessert la filière : "Dans un contexte de défiance vis à vis de l'élevage de porcs, les éleveurs ont décidé de marquer les esprits en changeant de ton", explique-t-on.

Fibre écologique
 

Contacté, David Riou, celui qui incarne sur l'affiche l'éleveur breton "sympathique", et qui est lui-même éleveur de cochons dans le Finistère, donne plus de détails sur ce qui mine sa filière. "Cela fait plusieurs années que l'on est attaqués par les associations écologistes et que l'on passe pour des méchants", explique-t-il, avant d'ajouter : 'Les épandages de lisier, les nitrates dans l'eau, la crise des algues vertes : tous ces gros titres nous nuisent". "On a donc décidé de communiquer et d'inverser la tendance en montrant que nous ne sommes pas des pollueurs mais des professionnels qui savons respecter l'environnement." Car, outre leur humour potache, les éleveurs bretons possèdent la fibre écologiste, assure David Riou : "On a investi près d'un milliard d'euros pour la protection de l'environnement", assure-t-il.
 
Mais il y a aussi la question de la sécurité alimentaire qui pose problème. Si l'image de la filière porcine n'est pas directement concernée par les différentes crises qui sont survenues ces dernières années, elle les subit malgré tout: "Dès qu'il y a un problème dans une filière, comme récemment chez les maraîchers avec le cas du concombre espagnol et de la bactérie tueuse, ou chez les éleveurs bovins avec la vache folle, tout le monde est frappé de plein fouet", assure-t-il. Autre exemple : "Lorsque la grippe H1N1 a commencé à faire parler d'elle, on a d'abord montré du doigt le cochon mexicain. Ce fut un gros coup dur pour nous", raconte-t-il. D'où l'accent mis, dans le slogan de la campagne, sur le caractère "sain" et "sûr" du porc breton. Car, David Riou l'affirme, 95% de la production régionale est garantie sans farine animale, avec une traçabilité exemplaire assurée par des experts indépendants.
 
Reste à savoir si cette campagne va pouvoir "inverser la tendance", comme l'espèrent les membres du CRP. Car, malgré les efforts consentis pour protéger l'environnement, les algue vertes sont toujours là.


 

Repost 0