Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de GUYLENE ROBERT DELISLE
  • Le blog de GUYLENE ROBERT DELISLE
  • : Une toile est pour moi comme un voyage intime
  • Contact

Droits d'auteur

 

Les dessins, tableaux, images figurant sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur. « Toute reproduction totale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits est illicite. » (article L.122.4) Conformément à l'article 1 de la loi du 11/03/57 : « L'auteur jouit d'un droit de propriété au seul fait de sa création. » Merci de me contacter si besoin.

Recherche

2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 16:07

A venir voir absolument, un film émouvant réaliste, proche de la réalité quotidienne, de notre réalité, un film engagé, fort.

Amenez vos proches, vos amis. Vous ne le regretterez pas.

 

Le mardi 16 octobre projection du film Joseph l'Insoumis

dans le cadre du 17 octobre

Journée Mondiale du Refus de la Misère

 

Comme chaque année, le 17 octobre est un temps fort de mobilisation pour tous ceux qui veulent refuser la misère. Le Mouvement ATD Quart Monde participe régulièrement à cette journée en proposant des animations festives, des débats, des témoignages, des rassemblements.


A cette occasion, l’antenne locale, pour la canton d’Antrain, basée à Bazouges la Pérouse, propose une soirée projection du film sorti récemment au cinéma : Joseph l’Insoumis.


Ce film s’inspire la vie de Joseph Wresinski, le fondateur du mouvement ATD Quart Monde, et décrit l’engagement et le combat qu’il a mené avec les familles défavorisées.

Plus qu'une reconnaissance envers les pauvres, la réalisatrice Caroline Gorion, a voulu mettre en scène leur intelligence, leur sensibilité et leur courage. Elle réalise ici un film réel, un film énergique de leur combat. Un film qui donne de la crédibilité aux plus démunis

C’est aussi un véritable espoir pour bâtir une société dans laquelle chacun pourrait avoir sa place.


Cette projection sera suivie d’un débat auquel vous êtes tous invités à participer.

Rendez-vous au cinéma Chateaubriand à Combourg le mardi 16 octobre. Début de la séance à 20H30.


Il n’y aura pas d’entrée. Chacun pourra verser ce qu'il souhaite selon ses moyens.

joseph_3.jpg


Repost 0
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 15:03

 

Voici quelques mots entendus à l'université populaire d'ATD QUART MONDE à Rennes, lors de la prise de paroles de personnes dans la précarité.

 

 

 

 

"Une personne a été renvoyée

Elle a été expulsée en Hongrie

Je trouve cela immorale, je suis indignée

Il veut se faire beau pour partir

Je lui donne une serviette de bain

Il prend une douche

Je garde ses affaires

Je sens qu'il va revenir"

 

 

L' université populaire s'adresse à toute personne qui vit dans la précarité, mais aussi à toute personne qui ne vit pas dans cette situation et qui veut apprendre à lutter contre la misère avec ceux qui la vivent.

 


Repost 0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 19:38

Vous trouverez ici, un article publié dans la feuille de route Quart Monde, à lire, à méditer...pour nos jeunes...

 

 

Le psychanalyste et philosophe Miguel Benasayag joint sa voix à l’Appel des jeunes Européens.

 

« Quand les jeunes disent qu’on ne leur reconnaît pas de place, qu’ils sont exclus, c’est en réalité l’ordre économique mondial qui fait que l’homme n’a pas de place dans notre monde. L’homme n’est plus une fin en soi : il est devenu un moyen pour le profit.

Je peux être triste parce que je vois que je n’ai pas de place. Mais tant que je pense que c’est un problème personnel, je reste un esclave de l’ignorance et de l’oppression. Ce que je ressens est en réalité une vérité qui touche toute notre société.

 

 


Expliquer l’inexplicable ?

Dans leur Appel, les jeunes déclarent aussi qu’ils ne comprennent pas ce monde. Les adultes disent souvent : “Tu ne comprends pas parce que tu es jeune”, ou bien ils essaient d’expliquer. Je pense qu’il ne faut jamais tenter d’expliquer l’inexplicable, car on devient alors complice. Dans notre monde, il y a des choses qui sont d’une brutalité et d’une barbarie non explicables. 

Il faut dire aux jeunes : “Oui, vous avez raison. Si vous ne comprenez pas pourquoi vous êtes dans la rue, pourquoi votre vie ne vaut plus rien, vous avez raison car ce n’est pas compréhensible.”


Étiquetage : personne n’est à l’abri

La société étiquette. Certains sont des surplus : les étrangers, les jeunes des cités, etc. Mais l’étiquetage va dans tous les sens. L’ingénieur qui prend de l’âge, qui est concurrencé par les jeunes, sera lui aussi étiqueté, se retrouvera sans place. Un monde qui étiquette est un monde très dangereux.


Se prendre en main sans attendre

Aujourd’hui, être un citoyen responsable ne signifie pas attendre le bon programme politique. Résister, c’est créer des liens de solidarité et se prendre en main. Quand mes amis d’ATD Quart Monde appellent à un “sursaut civique”, j’invite tout le monde à participer. Car ATD Quart Monde n’est pas une aide philanthropique. Ce sont les liens sociaux comme base du développement et de l’autonomie de chacun. Les pauvres ne sont pas les messies d’un monde à venir. Ils sont le thermomètre qui montre si le monde considère que l’homme a sa place. »


[1] Voir Feuille de route d’avril 2011 ou www.atd-quartmonde.fr/La-resignatio….

Repost 0