Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de GUYLENE ROBERT DELISLE
  • Le blog de GUYLENE ROBERT DELISLE
  • : Une toile est pour moi comme un voyage intime
  • Contact

Droits d'auteur

 

Les dessins, tableaux, images figurant sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur. « Toute reproduction totale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits est illicite. » (article L.122.4) Conformément à l'article 1 de la loi du 11/03/57 : « L'auteur jouit d'un droit de propriété au seul fait de sa création. » Merci de me contacter si besoin.

Recherche

15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 21:41

J'avais envie de vous parler d'une de mes toiles, celle qui me tient le plus à coeur, et dont je n'ai pas envie de me séparer.

Techniquement ce n'est pas que de la peinture, puisque les personnages sont créés par enlèvement à la térébenthine de la patine posée sur des glacis.

Quant au sujet, là,  il m'a été inspiré par d'obscurs souvenirs, songes de mon esprit, de mon inconscient, le sujet s'est  imposé, je l'ai laissé s'inscrire sur cette toile. Et je ne regrette rien.

 

 

les-perdants-magnifiques.jpg

 

Lors d'une exposition de cette toile au salon  "de la société des poètes et artistes de France "  à Saint Malo

Madame Marie-Thérèse Tavel de Ravet écrivait: :

   Etrange oeuvre que celle de Guylène Delisle... "  Les perdants magnifiques " : sorte d'image de bas-relief, évoquant la vie, la mort ? Le passage inexorable du temps ? Qui sont-ils ? Riches ou pauvres ? Fantômes, prisonniers, rois ou prophètes, même s'ils rappellent  Persepolis ou Khorsabad, ils sont de tous les temps et incitent à la méditation.

 

 

Le titre du tableau : Les perdants magnifiques rappellera peut être à certain, le titre d'un roman de Léonard Cohen, je ne sais quoi dire, le titre s'est imposé comme ça,  et  je ne vois pas trop le rapport avec ma toile, seulement la beauté des mots,  le jeu des mots : ( perdre et être magnifique ! ), un souvenir de lecture ?

 

Le livre aujourd'hui,  Les Perdants magnifiques reste comme un pur joyau de pop-culture, parfaitement déjanté.  A lire !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

moi 16/06/2011 10:10


jolie toile , j'aime


Malika 16/06/2011 06:49


Bon jeudi.