Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de GUYLENE ROBERT DELISLE
  • Le blog de GUYLENE ROBERT DELISLE
  • : Une toile est pour moi comme un voyage intime
  • Contact

Droits d'auteur

 

Les dessins, tableaux, images figurant sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur. « Toute reproduction totale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits est illicite. » (article L.122.4) Conformément à l'article 1 de la loi du 11/03/57 : « L'auteur jouit d'un droit de propriété au seul fait de sa création. » Merci de me contacter si besoin.

Recherche

24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 22:48

Un virelangue (ou casse-langue ou fourchelangue) est une locution (ou une phrase ou un petit groupe de phrases) à caractère ludique, caractérisée par sa difficulté de prononciation ou de compréhension orale, voire des deux à la fois. On parle aussi de trompe-oreilles lorsqu’une phrase est difficile à comprendre et donne l’impression d’être en langue étrangère.

 

 Voici quelques jeux de mots, de phrases que ma maman, ma grand mère nous disaient quand nous étions petits... A vous d'en rajouter !

 

" Il est cinq heures mon coeur ils ont sonné ma bien aimée, ils ne reviendront plus  mon vieux tordu!"

 

" A boire ou je tue le chien !"

 

"Combien ces six saucissons ci ? six sous ! six sous, ces six saucissons ci !"

 

"Monsieur curé qui monte en chair... Mes biens  chers frères si je suis ici c'est pour vous plaire ! si je  tombe sur le cul tout est foutu...si je  tombe sur le der, tout est à refaire!"

 

" C'est un pauvre cu...ré de campagne, qui n'aimait que les cu...llotes de soie..."

 

" Un jeune vieillard, assis debout dans son lit, lisait à la lueur d'une chandelle éteinte, un journal qui n'était pas encore imprimé, il descendit au grenier et monta à la cave pour y déterrer les aigles morts et les manger vivants."

 

" Il était une fois une marchande de foie qui vendait du foie dans la ville de foix, elle se dit ma foi, c'est bien la première fois et la dernière fois que je vends du foie dans la ville de foix!" 

 

"  Quand j'étais petit, je n'étais pas grand, je montrais mes fesses à tous les passants..."

 

 "  L'eusses tu cru, Lustucru !"

 

" Encore un, que les allemands n'auront pas! "


" Ce qui est fait, n'est plus à faire!"


" Comme on se couche, on fait son lit."

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires